Affichage des articles dont le libellé est tuto. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est tuto. Afficher tous les articles

lundi 30 janvier 2012

Les Moulins de la Ruche


Le jour est venu ! Dès aujourd'hui, vous allez pouvoir commencer à fouiller dans vos tissus, tracer votre gabarit... et pourquoi pas déjà coudre vos premiers Moulins ! Je vous avais déjà alléchées (voir ici , aussi ici et ) à la perspective de cet atelier en ligne ; Béatrice et moi-même vous proposons cet ouvrage, nous n'avons pas inventé le bloc mais nous avons rapproché plusieurs modèles afin de vous donner le choix entre plusieurs tailles et surtout plusieurs placements de tissus. Pour vous permettre de commencer sereinement, tout est décrit pour les débutantes. C'est long, technique, mais vous aurez l'assurance de réussir vos blocs.

C'est parti pour les Moulins de la Ruche (MDLR pour les intimes) !


Les Moulins de Béatrice (Une Aiguille dans une Botte de Foin) avec un “Honey Bun”, ligne Aviary de 3 Sisters, Moda. Ce modèle est directement inspiré de Crackling Palms de Carrie Nelson (voir ci-dessous).


Présentation des modèles
Le bloc est une répétition de 4 modules semblables, très faciles à coudre : 2 rectangles simples et un rectangle bicolore coupé en son milieu à 45°. C’est cette partie qui nécessitera un gabarit si vous suivez ma façon de faire, car d’autres quilteuses préfèrent d’autres méthodes de coupe. Ces MDLR m’ont été inspirés par :
- un modèle de Françoise Rey, du Petit Comptoir à Toulouse, dont le modèle fut édité par Quiltmania (n° 37). Avec ses tissus japonais il a eu un succès considérable. Lorsque je me réfèrerai à ce modèle en particulier, je mettrai QM (= QuiltMania)

Indigo Blues, devenu un grand Classique !

- deux modèles du livre A Touch of Rosie (Ed. Leisure Arts, 2010), l'un en couleurs vives, aux blocs montés sur la pointe et l'autre en pastel monté droit. Pour ce modèle, je mettrai Rosie !



- et dans la blogosphère française, j'ai vu récemment ce modèle traité encore différemment chez Cocopatch : il s'agissait là d'un ouvrage proposé par Magic Patch (Pop Corn d'Elly Prins). Elle m'a très gentiment offert cette photo de son ouvrage qu'elle va transformer en Quillow (quilt plié dans une poche cousue au dos et qui devient une sorte de taie d'oreiller : voir cette vidéo que j'adore !). Voici son top en tessellation (= les blocs s'imbriquent) :

Magnifique modèle en tessellations de Cocopatch, merci de nous offrir cette photo Coco ! Ces beaux tissus sont de la gamme Fusion de Kaufmann, où vous avez 85 nuances à votre disposition !

Enthousiasmant tout ça, n'est-ce pas ? Leur montage était expliqué différemment mais le résultat est le même. C'est justement une variante en tessellation ce que j'ai moi-même commencé spontanément avec mon Jelly Roll. L'accumulation de ces exemples vous donne déjà des idées des variantes possibles...



Je m’étais inspirée du modèle QM en variant les tissus clairs, cela donne une tessellation proche du modèle suivi par Cocopatch ! Tissus de Blackbird Designs, acheté en Jelly Roll (bandes prédécoupées de 2 1/2 inch)




Choisir la taille de son bloc
Je vous propose quatre tailles de bloc : 12 cm, 18 cm, 24 cm ou 30 cm. Pourquoi ? Ce sont des multiples de 6 qui vous faciliteront les mesures.
  • 12 cm : les bandes de base pour coudre le bloc seront coupées à 3,5 cm de hauteur. Ce sera mini !
  • 18 cm : les bandes de base pour coudre le bloc seront coupées à 4,5 cm de hauteur.
  • 24 cm : les bandes de base pour coudre le bloc seront coupées à 5,5 cm de hauteur.
  • 30 cm : les bandes de base pour coudre le bloc seront coupées à 6,5 cm de hauteur. Ce sera grand et vite fait !
Avec des coupes commerciales de Moda, il vous faut un seul paquet de Honey Bun (bandes de 1 inch 1/2 de haut qui fera un bloc d'environ 15 cm) ou de Jelly Roll (bandes de 2 inch 1/2 donnant un bloc de 30 cm environ) pour 25 moulins. Mêmes explications générales !
Préparer le gabarit
Voici un schéma pour vous aider à dessiner l'unique gabarit que je vous recommande de préparer ; les autres coupes se feront directement avec la règle et le cutter. Ce gabarit facilitera la position de la règle pour couper la diagonale. C'est un gabarit avec marges de couture de 0,75 cm incluses.


Vous pouvez agrandir la photo en cliquant dessus
Coupe

Pour un bloc, il vous faudra de 2 à 5 tissus différents (voir ci-dessous). Pour ces explications, je choisis l'option de deux tissus. Il faudra couper, dans chacun des deux tissus :
  • A - 4 rectangles de : 3,5 x 7,5 cm (pour bloc de 12 cm), 4,5 x 10,5 cm (pour bloc de 18 cm), 5,5 x 13,5 cm (pour bloc de 24 cm), 6,5 x 16,5 cm (pour bloc de 30 cm)
  • B - 2 rectangles de : 3,5 x 9,5 cm (bloc de 12), 4,5 x 12,5 cm (18), 5,5 x 15,5 cm (24), 6,5 x 18,5 cm (30) pour faire les rectangles bicolores. Cela vous fera les 4 pièces de la forme du gabarit. Pour faire la bonne découpe au milieu à 45°, je vous conseille d'utiliser le gabarit correspondant à la taille du bloc que vous avez choisi (voir ci-dessus).
Voyez ici comment je positionne la règle et le gabarit sur le rectangle B pour couper en diagonale :



Position pour une droitière (je me suis forcée à réfléchir un peu, moi la gauchère !)
Observez l’alignement du trait à 45° de la règle le long du bord du tissu.
Le gabarit est sous la règle. On peut tout aussi bien le mettre à l’opposé, les côtés étant les mêmes en    tête bêche.      
Un rectangle donnera deux pièces de la même couleur, à assembler ensuite chacune avec l’autre tissu.


Important : ayez toujours votre gabarit dans le même sens (la même face visible) et vos tissus endroit visible. Vous pouvez superposer les rectangles pour les couper ensemble, mais pas plier la même bande en 2, sinon une coupe sera dans le mauvais sens !

A savoir qu'avec le modèle "30 cm", une bande de tissu de 6,5 cm coupé de lisière à lisière est suffisante par couleur, mais il n'y a pas de reste, pour la bordure par exemple.

Couture
La seule couture demandant de l'attention est celle-ci :
On doit bien superposer endroit contre endroit en laisant dépasser un petit triangle. Celui-ci finit exactement où commence la couture ! Il mesure donc 0,7 cm le long de l'autre pièce. Vous pouvez utiliser une mini-règle pour vérifier, ou bien préparer tout simplement un carton fin en témoin de marge. Très vite, vous aurez l'oeil !
Le tissu de dessous est le tissu du moulin central.





Ici, j'ai marqué exceptionnellement le trait de couture pour montrer qu'on part du creux entre les 2 tissus et on arrivera au creux du bas. Ces bandes sont coupées en zig-zag car ce sont des bandes prédécoupées de "Jelly Roll" (kit de tissus préparé par Moda).
Le reste est tout simple : on coud chaque élément pour faire quatre pavés à assembler ensuite entre eux comme sur la photo du bloc ci-dessous. Il faut privilégier l'alignement des pièces côté centre, afin de pouvoir ensuite bien équerrer l'extérieur de bloc sans trop perdre en taille. Privilégiez aussi la couture organisée à la chaine, cela va vite et on se trompe moins !
Vous pouvez aussi agrandir la photo de QM au-dessus, la page de droite comporte un schéma très clair (et une autre manière d'assembler la pièce centrale, sans gabarit !).





Faites autant de blocs que vous le souhaitez ! Je peux juste vous dire qu'un nombre impair de blocs par rangée est très flatteur.
Options de couleurs et de tissus
C'est là que vous pouvez vous amuser et créer, les variantes sont infinies ! Voyons quelques possibilités :
* Faites un quilt bicolore : chaque moulin au centre du bloc est rouge par exemple, les tissus tout autour sont écru. Succès assuré !
* Les moulins centraux sont d'une couleur qui variera d'un bloc à l'autre, le tissu de fond reste le même. C'est l'idée du modèle de QM, qui a raffiné son quilt avec un carré central de fond plus clair.

Les Abeilles Simone et Christiane l'ont commencé ainsi


* Chaque moulin central a sa couleur et on veut faire une tessellation : les couleurs du fond varient à chaque coin et se retrouveront dans les blocs juxtaposés : c'est le cas du bloc bleu/blanc-beige au-dessus ou le modèle de Cocopatch.
* Plus "scrappy", plus audacieux, plus libre : l'idée chez Rosie, suivie par Béatrice, de choisir deux tissus, faire un bloc avec eux, sans se préoccuper de ce qui le côtoiera ! En couleurs pastel, le résultat reste doux, mais en couleurs vives cela donne un résultat très dynamique ! C'est la bonne occasion de se jeter sur son sac de chutes et de réaliser un quilt rempli de souvenirs. Au montage des blocs, on veillera juste à ne pas laisser deux tissus identiques l'un à côté de l'autre. Si on ne se soucie même plus de mettre toujours au même endroit clair et foncé, cela donne beaucoup de charme !
* Encore plus scrappy : faire de toutes vos chutes 2 paquets, un clair et un foncé. En faire des bandes et piocher sans choisir, juste en respectant la position clair/foncé ! Cela vous fera un effet de ce genre : 





Quand je vous disais qu'il y avait maintes possibilités !... Et n'oubliez pas que vous pouvez créer, encore et toujours, d'autres variantes...

Montage des blocs
Vous allez équerrer vos carrés. Ne vous inquiétez pas si vous devez les couper un peu plus petits que prévu, cela ne se remarquera pas. L'essentiel est que tous soient de la même dimension avant l'assemblage.
Le plus évident est de monter ces MDLR par rangées horizontales. Ce ne sera pas au hasard si vous avez l'option "tessellation", mais beaucoup plus spontané si vous l'avez fait "scrappy" comme Béatrice et Rosie. Mais vous pouvez aussi les monter sur la pointe, il vous faudra alors calculer les triangles manquant en bout de rangée.

Bordure
Faites des essais ! La bordure de Béatrice et Rosie est superbe et permet d'utiliser tous les restes de bandes. Pour ma part, ce sera un tissu marine de la même ligne Blackbird Designs qui finira le mien. En effet, je n'ai pas de restes ;-) :-)





-=-=-=-
Alors, allez-vous succomber au charme de ces Moulins de la Ruche ?
J'ai choisi de me pacser avec Béatrice pour vous présenter ce modèle car nous avions déjà fort bien fonctionné lors de l'aventure des crumb quilts ! Cet article est donc conjointement présenté sur nos deux blogs. Nous souhaitons voir l'avancement de vos Moulins de la Ruche et allons donc ouvrir un groupe Flickr. Kesako ? C'est la possibilité de regrouper toutes nos photos dans une sorte d'album. Pour cela, vous devez vous inscrire à Yahoo avec un identifiant (un nom) et un mot de passe. C'est gratuit. Nous pourrons ainsi partager l'avancement de nos moulins, mettre des commentaires... Tout le monde pourra voir vos photos mais personne ne pourra les enregistrer, copier ou imprimer, c'est la particularité de Flickr. Nous vous reparlerons de ce groupe Flickr dès qu'il fonctionnera, en fin de semaine sans doute !
Béatrice et moi-même espérons que vous serez nombreuses à apprécier cette proposition, vous pouvez vous amuser seule ou en groupes à faire ces MDLR et dites-nous, chez l'une ou l'autre, ce que vous pensez de ce petit atelier en ligne. Notre récompense sera de voir vos Moulins de la Ruche avancer sur Flickr, sur vos blogs ou les prochaines expositions !
-=-=-=-
Katell


mercredi 9 juin 2010

Mercredi c'est récréation

Alors on va s'amuser, faire un quilt sans se prendre la tête et très facile.

Choisir votre palette de couleurs préférées.
Couper des carrés de fond de différentes couleurs, les miens font 8.5in.

Couper autant d'autres carrés assortis plus petits , les miens font 6.5in. Plier en 4 et découper des quarts de cercle, à main levée. S'ils ne sont pas bien ronds, ce n'est pas grave, ça ajoutera du mouvement et de la fantaisie à vos blocs.


Coudre un cercle sur chaque fond, à bord vif, à une largeur de pied presseur, en centrant bien.( photo gauche )
Puis sans traverser la deuxième épaisseur, évider le tissu de fond sous le cercle à environ 0.5in et mettre ce rond de côté. ( photo droite )



Coudre ce cercle récupéré au centre du premier, de la même façon.
Evider aussi sous ce petit cercle. Vous éviterez les surépaisseurs et récupérerez un petit rond d'environ 2.5in qui servira pour la bordure. Pas de gaspillage.

Penser à bien varier vos couleurs.


Puis couper les blocs obtenus en 4 sur les médianes, à 4.25in.



Reconstituer les blocs en prenant 4 quarts différents. Ici j'ai utilisé les mêmes couleurs pour l'exemple, mais vous pouvez faire tous les blocs différents.
Coudre en faisant correspondre la couture droite centrale : c'est la seule qui doit s'accorder.
Il est normal que les ronds soient plus ou moins décalés, c'est ce qui fait le charme de ce modèle rustique.


Continuer ainsi jusqu'à ce que vous ayez le nombre voulu de blocs.




jeudi 17 décembre 2009

Attention Schnibble en cours...



Je suis finalement en train de faire le Schnibble d' octobre...



J'en profite pour vous montrer une astuce que j'utilise très souvent. Pour les blocs de type Snow ball avec un ou plusieurs triangles dans le coin, pour avoir des coins impeccables je ne coupe et couds JAMAIS de triangles mais toujours un carré.
En principe on trace la diagonale, on coud sur cette ligne, on coupe une marge de couture plus loin et on ... jette la chute. Je déteste gaspiller !
Mon astuce : je trace ma diagonale et une autre ligne 3/8 in plus loin. Je couds sur mes deux lignes à la chaîne, une à l'aller et l'autre au retour. Je coupe entre les deux coutures et j'obtiens en plus de mon bloc des carrés bicolores en bonus, tout prêts à être utilisés soit pour une carte postale, un mini quilt, une bordure ou le centre d'un autre bloc...


Comme vous pouvez le voir, je suis très inpirée par les couleurs unies des quilts amish en ce moment. Il faut dire que je viens de recevoir ce livre magnifique !


Des grandes pièces et des mini quilts plus rapides à faire, d'inspiration amish mais au look très contemporain, je vous le recommande.

dimanche 11 octobre 2009

Les petits paniers, Quilt a long


Enfin j'ai repris mes paniers pour prouver à Nathalie que je n'ai pas abandonné. Bon bien sur je suis très en retard, avec les dix de cette semaine mon total est maintenant de vingt.

Pour accélérer le processus j'ai décidé de les appliquer à la machine et je confirme c'est beaucoup plus rapide.

Anja en a déjà fait une grande quantité tous différents et très jolis et Tarnyia les fait à la machine dans des couleurs très originales.










Pour appliquer à la machine, je découpe mes gabarits dans du Freezer Paper, je les colle au fer sur l'envers du tissu choisi, puis je découpe mes pièces avec une petite marge de 4mm. Ensuite je badigeonne au pinceau plat de l'amidon sur la marge de couture et je replie au fer à repasser cette marge en suivant bien le contour du papier en s'aidant au besoin d'une épingle ou d'un bâtonnet pour ne pas se brûler. Vérifier que les bords soient bien nets, les arrondis sans bec : sinon re-amidonner l'endroit et repasser de nouveau. Vous pouvez maintenant décoller le Freezer Paper, la pièce est prête à appliquer.


Pour appliquer j'utilise une aiguille très fine (60), un fil neutre en canette et du fil invisible (monofilament ) en bobine. Sélectionner le point zig-zag largeur 1 ou 1.5 et longueur 1 ou 1.5.


Piquer en utilisant la fonction aiguille en bas à l'arrêt, en faisant le zig dans la pièce à appliquer et le zag dans le tissu de fond. :)




mardi 8 septembre 2009

Prairie Points

Je vais vous montrer comment je fais rapidement une bande continue de Prairie Points.

Couper une bande de tissu dont la largeur sera égale à 4 fois la taille de votre pointe finie. Plier votre bande en deux et repasser pour bien marquer le pli.

Ouvrir et marquer à l'aide d'une règle et un crayon des carrés le long du pli et couper au ciseau jusqu'au pli.

Sur l'autre côté, démarrer en décalant d'un demi carré, et supprimer ce demi carré inutile.

Dans mon exemple, ma bande est coupée à 3in, et mes carrés dessinés et coupés à 1,5in. Je décale le dessous de 0,75in.


Ensuite tous les carrés sont pliés de la même façon.
Rabattre le coin haut droit sur le coin bas gauche, puis de nouveau la pointe du haut sur le bas. Les bords vifs sont sur le pli du milieu, voir ci-dessus en cliquant sur l'image pour l'agrandir.


Remonter les pointes du bas, ranger en les glissant à chaque fois dans le dernier pli. Cliquer sur l'image pour voir comment les pointes sont imbriquées l'une dans l'autre.
Bien repasser et bâtir la ligne du fond à bords libres avant de l' insérer dans la couture, pour moi entre le top et la bordure finale.

mercredi 8 juillet 2009

De choses et d'autres...

Beaucoup moins en retard que pour le bloc de juin, voici mon bloc de juillet de Country Calendar :





















Le matelassage étant ma bête noire , j'ai décidé de le faire en " quilt-as-you-go ", comme ça je suis sure qu'à la fin de l'année il sera quilté et FINI !
Notez que c'est ma version personnelle et non pas celle qu' Ellen vous proposera à la fin de l'année !

Préparez vos blocs + molleton+ doublure, et quiltez selon votre goût : j'ai matelassé à la machine, dans la couture, le long des bandes et à la main autour des motifs du bloc.

Recoupez le molleton et le dos à la taille exacte du bloc.












Préparez les bandes de séparation du dessus :

hauteur du bloc + coutures sur 4 x la marge de couture ( 4 x 1/4" = 1 in pour moi ).

Les bandes pour le dos : même hauteur sur (3 fois la valeur de couture ) x 2 ( 1.5 in pour moi ).

Pliez en deux la bande de dos sur la longueur et repassez pour marquer le pli.

Superposez la bande du dos, bord vif à l'extérieur, le bloc matelassé et la bande du dessus endroit contre endroit du bloc.

Faire votre couture en prenant toutes les épaisseurs.



Bien ouvrir et écraser la bande de dessus.























Prendre le deuxième bloc et le poser endroit contre endroit sur l' autre côté de la bande de dessus, coudre.





Ouvrir et bien écraser la couture.



Sur l'envers, rabattre la bande de dos à points glissés en se servant de la couture machine comme guide.







Coudre bloc par bloc, puis rang par rang de la même manière.
Les avantages : vous matelassez de toutes petites surfaces à la fois, vous pouvez utiliser des chutes de molleton de la taille d'un bloc, vous pouvez utiliser également des chutes de toutes les couleurs pour le dos des blocs .



J'ai refait le quilting dans la partie centrale du mini-quilt reçu de Henny pour éliminer les gonflements ( voir message précédent ).

Je l'ai noué sur une petite branche pour accentuer le côté naïf, agrémenté d'un bouquet de fleurs des champs et accroché sur le mur de la cheminée.
N'est-il pas mignon comme ça ?




LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...